gaiabox di gaiabox
Ominide 3551 punti

C’est encore sur des amours contrariés que repose cette tragédie, «moderne» cette fois, puisque Racine s’inspire d’un fait divers turc datant de 1635; peut-être a-t-il voulu céder à la mode des «turqueries» qui prend pied à l’époque, en France, et qui se prolongera au XVIIIe siècle mais il est plus probable qu’il ait été attiré par le sérail, lieu clos par excellence et donc cadre parfait pour le déchirement sans issue des passions. Le dénouement violent a fait dire à Mme de Sévigné – qui préfère Corneille – que cette tragédie est une «grande tuerie». Atalide se suicide devant les spectateurs, créant ainsi un effet dramatique contraire à la grande règle classique qui n’admet que la représentation indirecte de faits sanglants.
Racine a transformé la dramaturgie classique en «instrument de torture», paradoxalement en se rapprochant du théâtre baroque.

L’ACTION: L’action se déroule à Constantinople, à la cour du sultan Amurat.
Celui-ci se trouve en guerre à Babylone et n’apparaîtra jamais sur scène – unité de lieu oblige – bien qu’il soit le moteur à distance, le dieu cruel et tout-puissant qui règle par avance le sort de ceux qui le trahissent. Amurat garde son frère Bajazet prisonnier au sérail, craignant qu’il ne prenne le pouvoir.
Poussée par son désir de puissance, la favorite Roxane rêve de voir Bajazet, dont elle est follement amoureuse, devenir sultan et s’allie au vizir Acomat, qui complote pour destituer Amurat. Lorsqu’elle découvre que Bajazet aime secrètement Atalide, la jalousie furieuse de Roxane éclate. Les événements se précipitent: Bajazet est égorgé par ordre de Roxane; la révolte d’Acomat éclate dans le palais; selon des dispositions secrètes d’Amurat, Roxane elle-même est tuée par Orcan, qui sera à son tour assassiné par les hommes du vizir. Atalide, désespérée, refuse de se sauver en fuyant et se suicide.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email