Proust et le temps


Proust a une grosse obsession: le temps qui détruit et dénature le choses et son cours inarrêtable. Il comprend que malgré les vaines tentatives des hommes de s’opposer à la fuite du temps, c’est impossible de lui résister et que les années passées qui nous croyons perdues à jamais, en réalité il sont fixés dans quelque part en nous.

La memoire qui conserve et A' la recherche du temps perdu


Dans son œuvre Proust soutient que il est possible de retrouver le temps que nous croyons perdu à travers un parcours personnel de l’individu. Le romancier explique qu’il y a une dimension qui fait partie de chacun de nous qui s’appelle « passé », c’est-à-dire, tous ce que nous avons vécu pendant notre vie. Ensuite il dit que, grâce à le mécanisme de la mémoire involontaire, activée par une expérience sensorielle, il est possible de retrouver e revivre les moments de notre passé, ainsi en bloquant la sensation de fuite du temps. Proust arrive à cet argument après l’expérience de la madeleine trempée dans une tasse de thé qui lui fait souvenir d’alors quand il passait son enfance chez sa tante Léonie. Le romancier décrit cet événement comme une révélation fugitive qui lui fait ressentir « un plaisir délicieux ». Par conséquent il dit que la littérature est le seul moyen qui lui puisse permettre de fixer à jamais la sensation de bonheur causée par le souvenir des beaux moments vécues.
A la Recherche du Temps Perdu est le récit d’une expérience intérieure et a le seul but de se consacrer à l’art. Dans l’œuvre Proust distingue le temps mesurable chronologiquement, composé par des instants et le temps psychologique, où passé, présent et futur sont imbriqués l’un dans l’autre.
Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email
Consigliato per te
Proust, Marcel - A la recherche du temps perdu