Ominide 283 punti

Le XVII SIECLE (1610-1715) La Période classique

1598: Edit de Nantes (Henry IV)
1. Fin de la guerre civile et pacification nationale: victoire des catholiques, liberté de culte pour les protestants
2. Reprise économique grace au retablissement des comptes de l'etat
3. Affirmation de l’absolutisme
4.
1610: REGENCE DE MARIE DE MEDICIS, mère de Louis XIII

1617: LOUIS XIII (Ministre Richelieu : figure fondamentale, il croit dans le pouvoir de l’Etat représenté par le roi, auquel tout et tous doivent etre subordonnés)
• Il pose les bases de l'Absolutisme grace à la réduction du pouvoir des nobles et au renforcement du pouvoir du Roi
• Limitation des droits des protestants à la faveur des catholiques
• Lutte contre l’égémonie Espagne-Autriche (1630- Guerre des Trente ans contre l'Autriche qui provoque une augmentation des impots, misère plus grande pour le peuple, 1630-38 révoltes paysannes contre les taxes , reprimées)

• Rétablissement de l’ordre intérieur à travers un véritable régime de dictature.

1643: REGENCE DE ANNE D’AUTRICHE
Période d’instabilité avec difficultés économiques et troubles sociaux.
L’aristocratie cherche à récuperer l’autorité que Richelieu leur a confisqué.

1661- LOUIS XIV
1- Concentrer tous les pouvoirs: c’est le roi qui décide, non plus les ministres. Il s’appuie sur un Concile de bourgeois pour affaiblir la noblesse:
il fait construire Versailles pour éloigner les nobles de la vie politique et divulguer une image de richesse et de prospérité: La construction dure 42 ans, le palais est immense. Il transforme la ritualité et la vie à Versailles en dogme et en privilège, et tout ça a un cout énorme pour la noblesse qui s’appauvrit.
Site officiel: http://www.chateauversailles.fr/homepage (la galerie des glaces)
Construction du Chateau: http://www.youtube.com/watch?v=FSHzMdfu-60
Histoire du Palais: http://www.youtube.com/watch?v=7oRPSEEEdV8
Les appartements privés: http://www.youtube.com/watch?v=y8EYrUvQtWk
2-Assurer l’unité religieuse et idéologique du Pays: révocation de l’Edit de Nantes (1685) et persécutions contre les protestants. Des règles rigides de conduite morale s’imposent dans la société. 200.000 protestants (commerçants et artisans) laissent le royaume, coup pour l’économie

3-Construire la prospérité: il encourage les industries, le commerce, l’agricolture, assure une stabilité économique Politique mercantiliste: création de manufactures et compagnies coloniales d’expansion. Mais les guerres provoquent pauvreté et misére
La mode à Versailles : http://versailles.chez.com/vie/mode.htm
4-Assurer la domination de la France à l’extérieur: guerres contre les Flandres, l’Espagne, l’Autriche, l’Hollande, l’Angleterre, fortification des frontières.
5- Politique culturelle: Dans l' objectif d’unifier tout le royaume il fait aussi une politique culturelle, limitant les formes de liberté de pensée et encourageant les artistes et les auteurs conformes à ce meme but.


Société:
la societe est divisee en 3 classes noblesse, clerge et tiers etat les nobles vivent dans lke luxe, les salons, la mondanitwe. La bougeoisie cherche de ds'emanciper, mais se heurte aux lois. Le peuple vit en conditions épouvantables.
Art: La première partie du siècle est caractérisée par le BAROQUE et la deuxième par le CLASSICISME: Le XVII siècle est le siècle du Théatre

1. Le Classicisme
Le classicisme en France correspond aux 25 premières années du règne de Louis XIV, de 1661 à 1685. Il s'agit d'un idéal esthétique commun aux artistes de ces années : on le retrouve en littérature, mais aussi en architecture, en peinture et en musique.
Le mouvement considère comme important de « plaire », mais aussi « d'instruire » et de respecter un certain nombre de règles.
Ces règles à respecter sont bien sûr la transposition dans la vie littéraire de la codification sociale et politique imposée par Louis XIV.

La bienséance
L’art doit respecter la bienséance, c’est-à-dire éviter de choquer le public. Il faut suivre les convictions politiques, morales et religieuses de l’époque. Au théâtre, il ne doit pas y avoir de violence sur scène. Les méchants doivent être punis, l’honnête homme récompensé.
La vraisemblance
Au théâtre, il faut donc respecter la cohérence du caractère des personnages, de l’action, des situations. Il ne doit pas y avoir non plus de recours au merveilleux.
La nature
L’art doit imiter la nature humaine en général : il faut peindre des types et non pas des individus particuliers. Le style doit être naturel.
L’imitation des Anciens
Le classicisme considère qu’il faut imiter les auteurs de l’Antiquité grecque et romaine parce qu’ils ont su représenter des vérités humaines éternelles et universelles.
Une règle particulière au théâtre : la règle des trois unités
- l’unité de temps (24h) ;
- l’unité de lieu (un seul décor ou une seule ville) ;
- l’unité d’action (une seule intrigue).

Molière (Jean-Baptiste Poquelin) nait en 1622 à Paris. D'origine bourgeoise, fils d’un tapissier, il est très cultivé car il étudie chez les jésuites et puis le droit à Orléans.
Avec Madeleine Béjart, il crée l’Illustre-Théâtre qui est un échec en raison des dettes. Il est emprisonné et cette même année, il quitte Paris pour la province francaise où il restera treize ans. Cette periode est très importante puisque elle lui permet d'entrer en contact avec une humanité riche et variée, il connait tous les milieux sociaux, économiques, géographiques, tous les types humains et les histoires les plus droles qui lui serviront d'inspiration pour son oeuvre.
C’est la pièce Les Précieuses ridicules (1659) qui lui apporte la célébrité. Il bénéficie de la faveur du roi qui lui offre la salle du Palais-Royal à Paris. Ses chef-d'oeuvre sont: Tartuffe, pièce dans laquelle il critique l’hypocrisie des faux dévots, Don Juan , où il critique la morale traditionnelle, Le Misanthrope qui parle de la difficulté à vivre parmi les autres, Le Bourgeois Gentilhomme , L’Avare , Les Femmes savantes. 
Épuisé par le travail et la maladie, Molière meurt le 17 février 1673 après la quatrième représentation du Malade imaginaire (il jouait le rôle d’Argan).

Il peint la nature humaine avec ses vices, en particulier l'hypocrisie, l'avarice, l'ambition, la stupidité. Ses personnages sont des types humains universels, qui existent dans toutes les époques, pleins de contradictions, complexes, ils sont obsédés par un vice qui les fait souffrir. Pour vivre bien, selon Moliere il faut respecter le bon sens: les jeunes doivent se marier avec les jeunes, les vieux doivent laisser la place aux jeunes, les hommes doivent suivre les femmes qui sont meilleures qu'eux.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email