Ominide 13147 punti

Charlotte Aïssé était une écrivaine française.
La fille d'un chef circassien, dont le palais a été limogé par les Turcs, à l'âge de quatre ans a été vendu à un marchand d'esclaves au comte Charles de Ferriol, homme corrompu, ambassadeur français à Constantinople, que l'entretenir avec soin son destinant plaisirs, et qui l'a amenée à la France. Il a été instruit à Paris par la sœur de Ferriol avec leurs enfants, Charles-Augustin de Ferriol d'Argental et Pont de Veyle. Sa position sociale, des aventures romantiques et ses passions intenses a donné sa renommée au XVIIIe siècle, de manière à attirer l'attention du régent Philippe d'Orléans, dont l'offre qu'elle avait la force d'esprit de refuser. Il avait un lien profond et durable avec le chevalier d'Aydie, avec qui elle a eu une fille.
Lettres de Mlle Aïssé ont été publiés en 1787 avec des notes de Voltaire, puis réédité à plusieurs reprises au cours de la dix-neuvième siècle en raison de la grande sensibilité qu'ils attestent: nous mettons en évidence les émissions réalisées en 1846 par Jules Ravenel avec une note de Charles Augustin de Sainte-Beuve, et (1873) par Eugène Asse. Ces lettres, écrites dans les dernières années de sa vie et adressées à son amie Mme Calandrini, contiennent de nombreuses informations importantes sur les célébrités contemporaines, en particulier de Madame du Deffand et de Mme de Tencin, mais sont particulièrement intéressants pour le portrait offrande de tendresse et de fidélité l'écrivain. Mademoiselle AISSE inspiré trois pièces, une œuvre d'Alexandre de Lavergne et Woucher P. (1854), Louis Bouilhet (1872) et Dejoux (1898).

L'histoire de Aïssé et le comte de Ferriol également inspiré la Histoire d'une Grecque moderne Abbé Prévost.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email