Sapiens Sapiens 13108 punti

La Résistance en France


Le point de départ de la Résistance française contre l’oppresseur allemand est constitué par l’appel lancé depuis Londres par le général de Gaulle le 18 juin 1940 par lequel on invitait les Français à continuer la lutte, après la défaite de Dunkerque.
Mais à cause de la débâcle psychologique et physique dans laquelle se trouvaient les Français, bien peu de gens l’on entendu et suivi car la majorité faisait confiance au général Pétain dont le gouvernement – le gouvernement de Vichy - affichait clairement des valeurs d’extrême droite. De Gaulle a ensuite continué régulièrement à parler depuis la BBC de Londres; il a réorganisé une armée à partir de l’empire colonial et il a été reconnu d’abord par les Anglais et ensuite par les Américains, avec quelques difficultés, comme le chef de la France libre.
À l’intérieur, les mouvements clandestins se sont petit à petit structurés et organisés, surtout après 1942, lorsque les Allemands envahissent aussi la France libre. Le Résistants étaient appelé «maquisards», de «maquis», la végétation typiquement méditerranéenne, où les clandestins avaient l’habitude de se cacher et la tactique se caractérisait par des embuscades ou des guérillas. Au moment du débarquement américain, le 6 juin 1944, la Résistance intervient par des actions de déstabilisation des Allemands et une division des forces françaises libres participe au débarquement en Normandie et entre triomphalement dans la ville de Paris libérée le 25 août 1944. Le soir même, le général De Gaulle arrive à Paris pour prendre le pouvoir et pour ne pas laisser l’administration au mains des Alliés.
Hai bisogno di aiuto in Civiltà francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email