Ominide 1603 punti

Événements historiques du XVIII siècle

Louis XV (1715–1774).
Décadence de la monarchie. Louis XV gouverne d’abord sous la régence du duc d’Orléans.
Son règne est un des plus tristes de la France.
Il fait trois guerres désastreuses.
Les deux premières contre l’Autriche (guerre de la succession de la Pologne, 1733–1735, et de la succession d’Autriche, 1741–1748); la troisième contre la Prusse et l’Angleterre (1756–1763).
Par le traité de Paris (1763), la France perd ses plus belles colonies: la Canada et les Indes.
Roi faible, paresseux, débauché, Louis XV est le plus mauvais de tous les rois de France.
Occupé de ses plaisirs, il abandonne le gouvernement aux caprices de ses favorites; il avait coutume de dire: «Après moi le déluge».

Sous son règne, le prestige de la France décroît en Europe et dans le monde: les privilèges des nobles et du clergé deviennent de plus en plus insupportables, le peuple est accablé d’impôts, les grand écrivains critiquent sans relâche les abus de la monarchie et font sentir à tous la nécessité de réformes politiques et sociales.
Le mécontentement s’accroît, la révolution se prépare.

Louis XVI (1774-1792).
Plein de bonne volonté, mais faible et peu intelligent, Louis XVI subit l’influence de la reine Marie-Antoinette et de la Cour.
Son ministre Turgot essaye d’introduire quelques réformes et de réprimer les abus, mais ne voulant pas renoncer à leurs droits, les classes privilégiées le font renvoyer.
Enfin en 1789, pour rétablir les finances, le roi est obligé de convoquer les états Généraux (assemblée formée par les représentants de la noblesse, du clergé et du Tiers état).

Registrati via email