Ominide 1603 punti

Les principes des philosophes pendant le XVIII siècle

1. La lutte contre le pouvoir royal. Au nom de la raison, les écrivains veulent supprimer toute limitation et discuter toute croyance dogmatique.
Ils attaquent le pouvoir royal et toutes les institutions politiques et sociales existantes; ils dénoncent la corruption des mœurs avec un violence sans cesse accrue.
Ils préparent, sans en prendre clairement conscience, une révolution politique et sociale.

2. La critique antireligieuse. Les dogmes de al foi révélée subissent les attaques d’un exégèse malveillante.
Aux enseignements de l’église, les philosophes opposent tantôt un déisme vague, tantôt un athéisme déclaré.

3. L’esprit scientifique. Les philosophes croient au progrès social par le développement illimité de la science; au prestige de la religion ils substituent le prestige de la science humaine.

4. L’esprit cosmopolite. Les échanges internationaux se développent; une vive curiosité se répand pour les institutions et pour les mœurs des pays étrangers.
L’Angleterre qui la première (en 1688) a établi la liberté politique et le régime constitutionnel, connaît une faveur particulière.

Registrati via email