Questo appunto contiene un allegato
Stalker scaricato 0 volte

Stalker

Stalker des frères Strougatski, paru en 1972, a connu une postérité singulière. L’adaptation cinématographique qu’en a donné Andréï Tarkovski en 1979 et la catastrophe de Tchernobyl en 1986 ont réactivé certains motifs de l’œuvre : la Zone et le stalker, figure paradigmatique du lieu hostile et parangon du passeur, l’une appelant l’autre. Ces deux événements ont fortement infléchi l’horizon d’attente et la réception du roman originel, comme en témoigne la variété de son paratexte éditorial (les couvertures des différentes éditions renvoyant explicitement au film ou à la catastrophe, et le titre original passant en position de sous-titre dans la plupart des éditions actuelles, érigeant le stalker en héros éponyme de l’oeuvre).

Il s’agira ici de proposer quelques remarques sur les dispositifs spatiaux mis en œuvre par le roman et de voir comment ces dispositifs construisent une image de l’altérité particulière, en même temps qu’ils posent, par les décentrement qu’ils opèrent, une interrogation sur l’humain et sur les possibilités de la connaissance humaine. Nous établirons aussi quelques parallèles avec le film de Tarkovski quand il nous semblera éclairer les dispositifs spatiaux du roman en leurs proposant un contrepoint intéressant.

Hai bisogno di aiuto in Civiltà francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email