Ominide 13147 punti

Serge Toubiana est un critique de cinéma français.
À l'âge de 13 quitte la Tunisie pour suivre sa famille en France, régler à Marseille, Grenoble et enfin à Paris, où il a vécu depuis 1971. Jusqu'en 1968, il rejoint le Parti communiste français, après la suppression des adhère Printemps de Prague temporairement à une formation maoïste. Plus tard, il prend des positions politiques moins radicales, et en 2002, est l'un des signataires d'une pétition d'intellectuels pour l'élection de Lionel Jospin à la présidence.
Critique depuis 1972 Cahiers du cinéma, il est vite devenu réalisateur (1974 à 1981 aux côtés de Serge Daney et 1981 à 1991 comme le seul administrateur). Au cours de sa longue gestion rehausse le magazine, qui en 1986 a atteint un tirage record de 35.000 exemplaires. [2] La politique éditoriale de Toubiana se caractérise notamment par une réévaluation du cinéma américain, de l'attention au cinéma asiatique et de «ouverture à la contribution des intellectuels comme Michel Foucault. Découvreur de nouveaux talents dans le domaine de la critique de cinéma, est co-auteur d'une monumentale biographie de François Truffaut.

Son expertise et son professionnalisme sont l'accord général, tant et si bien que, en mai 2003, il a été nommé directeur général de la Cinémathèque Française à Paris par le ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, un membre du parti de Jacques Chirac.
Depuis le 29 Mars 2009, il est président du conseil d'administration de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris Malaquais-. Le mandat a été renouvelé par le décret du 24 Juin de 2011.
Elle collabore avec la station de radio France Culture et auteur de documentaires pour la télévision.

Registrati via email