Ominide 1603 punti

Les Carolingiens

Un homme issu d’une puissante famille, Charles Martel, se distingue pour avoir pris la tête d’une armée et avoir arrêté à Poitiers en 732 la progression des Arabes venus d’Espagne.
Son fils Pépin devient roi à la place d’un Mérovingien, et pour acquérir un certain légitimité se fait sacrer par le pape, conférant ainsi à la nouvelle monarchie un caractère divin.
Le fils de Pépin, Charlemagne (742 – 814), réussit à rétablir l’ancien empire romain, au prix de nombreuses guerres.
Il est couronné empereur par le pape en l’an 800.
Il installe sa cour à Aix – la – Chapelle et le nouvel empire connaît enfin le prix et la prospérité.
Charlemagne contrôle son territoire par un réseau d’administrateurs, comtes ou évêques, surveillés à leur tour par des inspecteurs (les missi dominici) ; il crée des écoles pour les jeunes nobles et le clergé, il fait renaître une certaine vie culturelle bien qu’il soit lui – même illettré.

Mais l’unité politique qu’il a mise en place est rompue lorsque l’empire est partagé entre ses trois petits fils.
Une partie devient le royaume de France, l’autre le royaume d’Allemagne, et la troisième partie, la Lotharingie du nom du troisième frère Lothaire, sera la Lorraine.
De redoutables puissances féodales éclipsent alors le pouvoir royal : elles exercent une autorité quasi souveraine sur leurs domaines.

Registrati via email