Ominide 1603 punti

Le roman de la rose

Le Roman de la Rose a deux auteurs.
Le premier, Guillaume de Lorris, vers 1230, développe la théorie de l’amour chevaleresque à travers des épisodes où chaque personnage est une allégorie: Tristesse, Vilénie, Courtoisie, Vieillesse, Danger.
Son poème, de près de 4000 vers, est présentée comme le songe personnel de l’Amant et raconte la quête aventureuse de la Rose, symbole de l’amour, de la beauté et de la féminité.
Après la mort de Guillaume de Loris, Jean de Meung, un des premiers auteurs dont on connaisse un peu la biographie – c’était un clerc érudit – poursuit et termine le poème au XIII siècle,
Mais il en change complètement le sens, utilisant la fiction poétique comme prétexte pour des réflexions philosophiques et polémiques sur toutes sortes du sujets, parfois inspirées des auteurs grecs et latins, mais souvent aussi personnelles.

Le roman, après lui, connut un grand succès: on en a retrouvé à peu près 300 manuscrits et jusqu’à la Renaissance il sera une œuvre de référence admirée et parfois contestée notamment à propos de l’image donnée de la femme.

Registrati via email