Ominide 13147 punti

Robert Redeker est un écrivain français.
Il a enseigné la philosophie à l'école secondaire Pierre-Paul-Riquet Saint-Orens-de-Gameville et l'École nationale de l'aviation civile à Toulouse. Depuis 2006, vit sous protection policière en raison de menaces reçues par les fondamentalistes musulmans après la publication d'un article critique de l'islam dans Le Monde.
Il fait partie du comité de rédaction de la revue Les Temps Modernes et Des Lois et des Hommes, de la commission scientifique de l'CALS (Université de Toulouse-le-Mirail) et le Comité «Philosophie-Sciences Religieuses-psychanalyse" le Centre National du Livre.
De quatre frères d'abord, ses parents étaient ouvriers agricoles dans le sud-est de la France. Sa mère était la fille d'un homme politique allemand de l'Église catholique française filet à droite faveur du passage à la France dans la Rhénanie ainsi que contrairement au nazisme. Pour cela, il a été emprisonné et a échappé, il a déménagé en France. Son père avait servi nell'Afrikakorps.

Après avoir été diplômé en 1974, il est devenu professeur de philosophie en 1980. En 2002, il a été nommé président du comité pro-Jean-Pierre Chevènement.
En 2006, l'objet de menaces de mort via le web suite à la publication d'un éditorial dans le quotidien français Le Figaro. Depuis, il a vécu dans l'anonymat et sous protection policière.
20 Janvier 2007 Robert Redeker a dit sur France Info (Informations relancé par l'agence AFP le même jour) de la précédente 17 Janvier la ministre de l'Education Gilles de Robien lui a offert de travailler pour le CNRS et a donc décidé de ne pas enseigner dans les écoles secondaires.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email