Ominide 3880 punti

Réalisme: les documents humains

Ce qui a fait Verga différent et supérieur à d'autres écrivains est le fait qu'il a écrit en italien. Avec la chute du Bourbon et l'imposition du gouvernement Savoy, il a une sorte d'unification de l'Italie qui a de nombreuses conséquences et l'un d'eux est précisément l'adoption d'une langue nationale qui est précisément le Florentin qui est la langue littéraire ce qui implique également la fiancée. Donc, le Florentin devenir la langue officielle du royaume d'Italie. Les réalistes sont la théorie pure, qui est, vous donnez une poétique, écrivent sachant qu'ils écrivent critères. Luigi Capuana quand il va à Milan agit comme un intermédiaire entre le naturalisme français et en Italie, Zola traduit et écrit des critiques de ses œuvres. Dans un de ses avis Capuana souligne réflexion, "si le travail doit être impersonnel dire indépendamment de l'auteur, de même que l'écrivain lui dire?. Zola utilise un narrateur externe. Le narrateur externe est identifié dans le roman, il a son propre vocabulaire, sa propre intelligence et décrit le monde de la décadence. Capuana dit si le narrateur prend son point de vue lorsque ledit histoire filtrée, il est clair que le fossé entre les caractères (le prolétariat) et l'écrivain (bourgeoise libérale). Alors la question se pose, comment faire un travail impersonnel encore agir?

 L'objet de la littérature dit Giovanni Verga sont les «documents humains», à savoir les vrais faits, historique; et l'analyse de ces documents doit être menée avec "scrupules scientifiques." Verga semble mettre l'accent plus que les limites actuelles de la contribution de la science à la littérature. Il semble vouloir se concentrer sur d'autres aspects du roman, «le travail le plus complet et humaine de l'art", il triomphera, dit-il, quand "l'affinité et la cohésion de toutes ses parties seront si complète que le processus de création Il restera un mystère "et" la main de l'artiste restent absolument invisible et l'œuvre d'art semblent avoir fait lui-même. Il est la doctrine de l'impersonnalité dans une de ses formulations les plus évocateurs. L'écrivain affwema la nécessité de décrire dans leur progression linéaire du développement de la passion, de suspense et de surprise produit par la manipulation structurelle de la fable, pathétique et tragique qui sont interdites par l'art nouveau, où il proposera la linéarité de l'intrigue et la représentation de l'homme intérieur et ses relations sociales. Beaucoup plus explicite est Luigi Capuana, qui stipule que «une œuvre d'art ne peut pas être assimilé à un concept scientifique. Positivisme, Naturalisme exercer une influence réelle dans le roman contemporain radicale, qui se traduit par l'impersonnalité parfaite de l'œuvre. »En bref, la littérature est un art, pas une science. La nouveauté du naturalisme tend à se réduire à un fait formelle, l'impersonnalité, que le devoir d'objectivité dans l'analyse de la réalité que le romancier devrait éviter de mettre et d'exprimer son point de vue personnel: il est en fait une tentative de mimesis plus plus profond respect, plus scrupuleux de la vérité. Mais il est précisément dans ce rappel de la vérité de la représentation qui est un élément important de continuité avec le meilleur récit italien du XIXe siècle ou Manzoni, un théoricien de la littérature fondée sur le plein respect de la vraie morale et historique

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email