La mort du loup: analyse du texte

Résumé: Une groupe de chasseurs se retrouve à rôder dans un bois jusqu’au ce que ne trouve les tirages d’un animal: le loup. Tout le monde se prépare à attaquer. Les chasseurs font irruption dans leur maison naturale. À ce moment-là, le loup attaque le chien pour défendre sa famille. Alor, les chasseurs tirent les coups de feu. Le loup se détend et se panse ses plaies. Refermant ses grands yeux, sans jeter un cri, il meurt. Le poète, regardent la louve qui a défendu les chiots, a honte de la cruauté des hommes.

Le paysage: le paysage est décrit dans les moindres détails typiques du Romantisme. Par conséquent, c’est un paysage vraiment crédible. L’environnement est sombre, théâtre de la méchanceté de l’homme et de la mort plein de dignité du loup.

Les personnages: “nous” sont les chasseurs arrogants. Le loup est un animal avec un grand sens de la vertu e une grande fermeté âme, c’est pourquoi il meurt sans jeter un cri. “Je” est le poète qui se rende compte de la malveillance de l’homme. La louve a le but de défendre les chiots.
Le loupe: le loupe est le symbole de l’humanité forte et pure, que ne se vend pas à le pouvoir; en général, le loupe indique la philosophie stoïque.

Les adjectifs: adjectifs comme: “la lune enflammée; le bois noirs; l’humide gazon; la bruyère épaisse; les hautes brandes; les rocs penchés; les chênes endormis et couchés” donnent une connotation spatiale mais aussi sensoriale.

La Louve/les animaux serviles: “Mais son devoir était de les sauver, afin de pouvoir leur apprendre à bien souffrir la faim, a ne jamais entrer dans le pacte des villes que l’homme a fait avec les animaux serviles qui chassent devant lui, pour avoir le coucher”, dans cet extrait il y a la critique vers le chien e la prise de position vers la louve.

Le silence: mourir silencieusement signifie mourir avec dignité et grandesse. Accepter stoïquement la mort est une leçon morale que le louve donne à l’humanité, parce que seul le silence est grand;; tout le reste est faiblesse.

La philosophie stylisée: dans le vers 85-88 il y a la philosophie de Vigny. La structure de la rime est forte et la cadence se répète à la même façon dans les quatre vers. La sonorités est suggérée par l’utilise de l’allitération e de l’assonance.

Registrati via email