Ominide 51 punti

Les poètes de la Négritude

La négritude est née au lendemain de la seconde guerre mondiale qui à travers l’emploi de la langue française relève l‘âme, la pensée, la poésie des populations noires. A’ Paris naît un projet pour défendre les valeurs culturelles des noirs. Les fondateurs de ce mouvement sont Léopold Sédar Senghor et Amie Césaire. Léopold Sédar Senghor est ne au Sénégal en 1906. Il est élu député de Sénégal en 1946 et en 1960 il devient président de la république du Sénégal. En 1979 il démissionne volontairement et en 1983 il devient le premier académicien africain. Il écrit « Chants d’ombre », « Hosties noires », « Nocturnes » qui exaltent les valeurs de la négritude et dénonce les conditions des hommes noires. Aimé Césaire est né en 1913 à la Martinique. Avec une poésie très originelle Césaire veut exprimer la valeur de peuple noir. Cette poésie s’appelle « La Négritude ». Pour Césaire la cause des noir reflète la cause de tous les opprimes du monde. Sa poésie « La Négritude » est un hymne à la race noir et une dénonciation contre la race blanche qui n’a pas su bien profiter de ses conquêtes et de sa technologie avancée.

Registrati via email