piera di piera
Ominide 50 punti

LAMARTINE

Sa vie
Alphonse de Lamartine est né à Mâcon en 1790.
1811_ il entreprend un voyage en Italie : première idylle avec Graziella, jeune fille napolitaine.
1816_ il connais Julie Charles, une nouvelle idylle commence mais l’année suivante la jeune femme meure.
1820_ il écrit les « méditations », premier recueil lyrique du romantisme qui lui porte célébrité. Il épouse Elisa Birch, une jeune anglaise.
1823_ il publie les « nouvelles méditations »
1830 _ il publie « harmonies poétiques et religieuses ».
Après la révolution_ carrière politique.
1836_ « Jocelyn »
1848_ il est porté à la tête du gouvernement provisoire, mais il y à un rapide déclin.

Les méditations (1820)

Aventure sentimentale avec Julie Charles.
Il analyse ses états d’âme, sentiments, émotions..
Le lac_ inquiétude avant la mort de celle qu’il a célébrée sous le nom d’Elvire.
L’isolement_ détresse profonde après la mort d’Elvire.
Le vallon et l’automne_ apaisement
‘La foi’, ‘dieu’, ‘la prière’…_ Lamartine exprime un sentiment religieux fervent.
-ce petit recueil de 24 poèmes est le premier recueil romantique.

Le lac

Ce poème raconte l’amour du poète pour Julie Charles (Elvire dans le recueil) qu’il avait connue l’année après sur le lac de Bourget. Mais cette année Lamartine se trouve seul.

Il y a la personnification des éléments de la nature (lac, vent, roseau, roches, grottes…). Le poète s’adresse au lac et à la nature, il confie ses sentiments, la nature est vu comme belle et douce, gardienne des souvenirs.
Le poète demande au lac de garder son éphémère bonheur. Il se trouve dans le lieux dans lesquels il est été avec Julie.
Il se continue à poser des questionnes.
Le lac symbolise l’enquête humaine.
Eternité : concept que la mente de l’homme ne peut pas comprendre.

L’isolement

Lamartine après la mort d’Elvire est dans le douleur, pour cette raison vit retiré à Milly dans un isolement complète. Ici il médite sur la perte de la femme aimée.

-le paysage est plus sombre.
-il n’y a plus de questions.
-mélancolie et pessimisme_ l’âme est indifférent à la nature.
-le poète exprime toute sa douleur : il a perdu sa femme.
-très peux de mouvement.
-fort changement du rôle de la nature par rapporte au poète.
Le paysage n’est pas un paysage descriptif mais émotif : tous les éléments de la nature sont vu à travers les sentiments de Lamartine.

Registrati via email