Ominide 13147 punti

Arsène Houssaye (1815 - 1896) était un écrivain, poète et littéraire française.
Le fils de fermier, Arsène Houssaye en 1832, il s'installe à Paris, où il a rencontré Théophile Gautier, Gérard de Nerval, Jules Janin, Alphonse Esquiros, tous les contributeurs à la revue L'Artiste, dont il est devenu directeur en 1843, sur lequel publier de jeunes auteurs tels que Théodore de Banville, Henri Murger, Charles Monselet, Jules Champfleury et Charles Baudelaire, qui a consacré sa prose poème Spleen de Paris.
Collaborateur de la Revue des Deux Mondes et la Revue de Paris, en 1848, il a présenté un candidat à l'élection générale sans être élu. Bonapartiste, a été nommé en 1849 directeur de la Comédie-Française en 1857 inspecteur des musées de la province et en 1866 directeur de la Revue du XIXe siècle. Enrichi de la spéculation immobilière favorisée par le régime, il a vécu dans un «château de trois tours avec un parc orné de fontaines et grottes, un jardin avec des rangées de vignes un hall gothique et un chinois." A sa place, il a ensuite construit un palais dans le style Renaissance, n'existe plus, où il a occupé fêtes cher.

Après 1870, il fonde La Gazette de Paris et La Revue de Paris et de Saint-Pétersbourg. En 1884, il a été président de la Société des gens de lettres. Auteur de près d'une centaine de romans, de la poésie et de plusieurs pièces de théâtre, toutes les œuvres oubliées, son œuvre la plus connue est l'Histoire du-et-quarante unième fauteuil de l'Académie française, publié en 1845.
Décédé en 1896, Houssaye a été enterré dans le cimetière du Père-Lachaise. Son fils, l'historien Henry Houssaye, était membre de l'Académie française en 1894.

Registrati via email