Ominide 13147 punti

Edouard Glissant était un écrivain, poète et essayiste français.
Titulaire d'un doctorat en littérature, il publie ses premiers travaux, après avoir étudié l'ethnographie au Musée de l'Homme à Paris, dans l'histoire et la philosophie à la Sorbonne. Plus tôt adhère aux idées de la Négritude, suite il développe le concept de créolisation et antillanità. Ensuite, proche des idées de Frantz Fanon, basé en compagnie de Paul Niger, en 1959, le Front Antillo-guyanais indépendance de l'obéissance, alors autonomie. Cela lui a valu l'interdiction de rester sur son île natale, 1959-1965, sur des accusations de séparatisme. Certaines de ses œuvres, comme le Discours Antillais, sont très influencés par cet engagement politique. Il revint à la Martinique en 1965 et là, il a fondé l'Institut des Etudes et de la Martinique également Acoma, sciences humaines de magazines. Remarqué pour son travail, il devient 1982-1988, rédacteur en chef du Courrier de l'Unesco. Ces dernières années, il a vécu à New York où, depuis 1995, a été un professeur émérite de littérature française à la City University de New York.

Ses réflexions sur l'identité Antilles ont inspiré toute une génération de jeunes écrivains, parmi lesquels l'intérêt pour Patrick Chamoiseau, Ernest Pépin, Audrey Pulvar ou même Raphaël Confiant. Cette antillanità est basée sur la notion d'identité multiple, ou rhizome d'identité, ouvert sur le monde et la relation entre les cultures. L'attitude des discours binaires de la Négritude (dont des exemples sont en Martinique Aimé Césaire, Léon Gontran Damas en Guyane et Guy Tirolien En Guadeloupe) et l'assimilation, Glissant propose une troisième voie possible. Écrivain militant, il tente de définir une approche poétique et de l'identité à la survie des personnes impliquées dans le processus de la mondialisation, tout cela grâce à la notion d'une vision du monde.
Son influence sur la politique de la Martinique reste forte, en particulier dans des environnements indépendance ou écologistes.
En Janvier 2006, Edouard Glissant a été confiée par la présidence de l'ancien président français Jacques Chirac a pour mission de créer un centre national consacré à la traite négrière et de l'esclavage.
Il a disparu en 2011 à 82 ans.

Registrati via email