Nous avons créé quelque chose de beaucoup plus grand que nous. Bien que c'était une notre invention, nous ne pourrons jamais comprendre ses lois. Depuis le temps on génère plus de temps et le temps agrandit l'espace, dont il dépend. La notion de temps est si charmant que tous les hommes dans leur vie ont eu la curiosité de remettre en cause cette conclusion trouvant un mur à surmonter ou un infinitif à explorer. Même la façon dont nous percevons le temps est différente selon les cultures et les époques: à l'Est, par exemple, la pensée d'un temps cyclique est forte, comme dans L’immortelle écrite par Borges ou dans Ainsi parlait Zarathoustra écrite par Nietzsche. Mais dans l'Ouest et avec l'avènement du christianisme, le temps linéaire c’est comme nous avons été habitués à penser et à voir l'immensité du cosmos. De le carpe diem de Horace à le Triomphe de Bacchus et Ariane de Laurent de Médicis, pour arriver à le mal de vivre de Chateaubriand, qui voit le passé et le présent comme deux statues incomplètes, parce que le premier est perdu, et c'est seulement partiellement récupérable à travers la mémoire, tandis que le deuxième est fragile et peut être réalisé grâce à l'avenir. Lamartine demande au temps de suspendre son vol, presque étouffé par si peu attention du temps qui passe sans s'arrêter et sans qu’on peut être arrêter. Baudelaire est plus pessimiste et voit le temps comme un ennemi qui le rapproche à la mort (dans L’horloge).

Apollinaire reprend le panta rei d’Héraclite et il voit le temps comme l'eau de la Seine, qui coule sans contrôle. Enfin, Proust écrit un ouvrage entier sur la découverte du temps perdu, qui est sa propre vie. Retrouvant sans prise de conscience son passé, il est attaqué par l'ensemble épique des épisodes incroyablement détaillés de sa vie. Proust se retrouve et compris lui-même à travers un sentiment heureux dont provient le souvenir involontaire. Donc, le passé, redécouvert par un sentiment, peut être immortalisé sur la page à travers l'écriture et l'auteur devient éternelle, annulant l'asservissement de l'homme au temps, gagnant la mort.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email