Ominide 13147 punti

Anne Marie Louise d'Orléans, duchesse de Montpensier, connu sous le nom de La Grande Mademoiselle, était la fille aînée de Gaston d'Orléans, et sa première épouse Maria de Bourbon, duchesse Montpensier. Une des plus grandes héritières de l'histoire, est mort célibataire et sans enfant, laissant son immense fortune à son cousin, Philippe de France. Après une série de propositions de mariage de différents membres de familles royales européennes, dont Charles II 'Angleterre, Alphonse VI de Portugal et Charles-Emmanuel II de Savoie, elle a fini par tomber en amour avec le courtisan, Nompar Antoine de Caumont et scandalisé la cour française de Louis XIV quand il a demandé la permission de se marier avec lui, parce qu'une telle union a été considérée comme une mésalliance. Il est surtout connu pour son rôle dans la Fronde, pour son rôle dans la mise célèbre compositeur Lully à la cour du roi, et ses Mémoires.

Anne Marie Louise d'Orléans est né dans le Palais du Louvre à Paris, le 29 mai 1627. Son père était Gaston, duc d'Orléans, dit Monsieur, frère unique survivant de l'époque Louis XIII de France. Sa mère, vingt-Maria de Bourbon, duchesse de Montpensier, le seul membre de Montpensier branche de la Maison de Bourbon jusqu'à la naissance de sa fille, morte cinq jours après avoir donné naissance à Anna Maria Luisa. Ce fait le bébé Anna Maria, la nouvelle duchesse de Montpensier, héritier de l'immense fortune de sa mère, qui comprenait cinq ducats, le Dauphiné d'Auvergne, la principauté souveraine de Joinville, érigés dans la province historique de la Champagne.
Comme la fille aînée de Monsieur, Anna Maria Luisa a été officiellement connu comme Mademoiselle à partir du moment de sa naissance, et, comme c'était la petite-fille d'un roi de France, Henri IV, son oncle Louis XIII créé pour elle le nouveau titre de petite-fille de France. Mademoiselle a été déplacé du Louvre au palais des Tuileries et les soins de Jeanne de Harley, Mme de Saint-Georges, la tête de sa maison, qui lui a appris à lire et à écrire. Mademoiselle a toujours eu un grand sens de sa propre importance, et quand elle a été interrogée sur sa grand-mère maternelle Henriette Catherine de Joyeuse, elle a répondu que c'était sa grand-mère, parce qu'elle "n'était pas une reine." Il a grandi en compagnie de Mademoiselle de Longueville, ainsi que les Sœurs du maréchal de Gramont.
Mademoiselle était très proche de son père, Gaston, duc d'Orléans. Souvent impliqués dans des complots contre Louis XIII et son premier ministre impopulaire, le cardinal de Richelieu, était souvent en mauvais termes avec la cour et interdit à plusieurs reprises. Le père de Mademoiselle, Gaston d'Orléans d'une peinture par Anthony van Dyck. Mademoiselle avait une tendre relation avec son père de père. Le père de mademoiselle Marguerite de Lorraine marié lors d'une cérémonie secrète à Nancy dans la nuit entre 2 et 3 Janvier 1632. Après avoir reçu l'approbation préalable de son grand frère, le couple ne pouvait pas regarder à la cour française, et le mariage a eu lieu secret. En apprenant que le cardinal était responsable de l'exil de son père, Mademoiselle chante plusieurs chansons et des satires de la route, en présence du cardinal lui-même qui lui a valu un son grondant du cardinal, qui était son parrain. Le sept ans Mademoiselle vit son père à nouveau en Octobre 1634. Pour la première fois en deux ans, rencontré à Limours, voir où elle «se jeta dans ses bras." Gaston vit à Blois où mademoiselle était un visiteur fréquent. A la naissance du futur Louis XIV en 1638, la Mademoiselle déterminé décidé qu'elle épouserait lui en l'appelant «son petit mari," au grand amusement de Louis XIII. Richelieu tard grondé pour ses remarques. Indépendamment de ses rêves, son père ne faisait pas mystère qu'il voulait lui faire épouser Louis, comte de Soissons, un Prince du Sang et un de ses anciens complices. Ce mariage ne ​​s'est pas concrétisé. Madame de Saint Georges est mort en 1643 et le père de madame de Fiesque Mademoiselle a choisi pour le remplacer. Mademoiselle a été dévastée par la mort de son ancienne gouvernante Même son oncle est mort en mai 1643, laissant comme le nouveau roi de France Louis XIV. Avant sa mort, Louis XIII, avait accepté la demande de son frère pour le pardon et avait autorisé son mariage avec Marguerite de Lorraine, après quoi le couple est marié pour la troisième fois en Juillet 1643 et le duc et la duchesse d'Orléans ont finalement été reçu à la cour. En 1646, elle a rencontré Mlle Charles, prince de Galles. Sa tante, la reine Henriette-Marie d'Angleterre, a encouragé l'idée d'épouser Charles, indiquant qu'il avait un "tilt" pour mademoiselle, mais rien de plus a été dit à l'époque. Peu de temps après la mort de l'impératrice Maria Anna, Mademoiselle cessé tout intérêt pour le prince soupira et donc sur une union avec le veuf, l'empereur Ferdinand III. Cependant, sous l'influence de Mazarin, la reine Anne, sa tante et son régent pour le jeune Louis XIV, ignoré la demande de Mademoiselle. La "princesse de jeune fille plus riche de l'Europe" n'était pas apte à épouser le petit Louis XIV ou de son frère, le duc d'Anjou. La reine Anne a suggéré son frère, le cardinal Ferdinand d'Autriche, mais mademoiselle a diminué.

Registrati via email