Ominide 1603 punti

La Chanson de Roland

Les personnages principaux sont l’empereur Charlemagne et le chevalier Roland.
En effet, dans les chansons de geste, les héros sont des personnages historiques qui sont ensuite transformés par la légende.
Les chansons de geste s’inspirent d’événements historiques.
Quinze ans après la mort de Charlemagne (814), un jeune aristocrate, Einhard, entreprend de rédiger en latin la vie exemplaire et magnifiée de l’empereur pour l’édification des futurs rois.
Un des épisodes qu’il rapporte est à l’origine de la Chanson de Roland.
Charlemagne était parti guerroyer en Espagne contre les Sarrasins.
De retour vers la France (en 778 environ), alors qu’il passait les Pyrénées, l’arrière-garde de son armée est attaquée par des montagnards basques.

Parmi les victimes se trouve Roland, Comte de Bretagne.
La Chanson de Roland, écrite trois siècles plus tard (XI siècle), dont le manuscrit a été retrouvé seulement au siècle dernier à Oxford, révèle toutes les transformations subies par l’histoire.
Roland devient le neveu du vieil empereur «à la barbe fleurie», âgé de 200 ans!
Les montagnards basques se sont changés en 400000 Sarrasins.
Le petit combat d’arrière-garde s’est transformé en une «croisade» qui exalte l’idéologie chrétienne et chevaleresque.
La Chanson de Roland comporte plus de 4000 vers et se divise en plusieurs épisodes.

1 Partie: la mort de Roland.
Charlemagne a conquis presque toute l’Espagne, sauf Saragosse dont le roi Marsile promet de se rendre.
Sur proposition de Roland, Ganelon, son beau-père, est désigné comme ambassadeur auprès de Marsile.
Pour se venger de cette mission périlleuse, Ganelon trahit.
Il fait donner à Roland le commandement de l’arrière-garde de l’armée des Francs que les Sarrasins décident d’attaquer.
Au col de Roncevaux, c’est la bataille.
Roland par orgueil refuse de sonner du cor pour avertir Charlemagne.
Les Francs se battent courageusement mais ils sont tués.
Alors Roland, sur le point de mourir, sonne du cor.

2 Partie: la vengeance de Charlemagne.
Charlemagne rebrousse immédiatement chemin et il détruit les troupes de Marsile.
Puis il affronte en combat singulier le vieil émir Baligant dont l’armée a été appelé en renfort.

Soutenu par Dieu, l’empereur est vainqueur.
Les héros sont enterrés et Charlemagne regagne Aix-la-Chapelle.
Là, Ganelon est jugé et mis à mort ainsi que ses parents.
Quant à la Belle Aude, la fiancée de Roland, elle meurt de désespoir.

Registrati via email