Pillaus di Pillaus
Genius 7338 punti

« Candide ou l'optimisme »
fiche de lecture

Résumé

« Candide ou l'optimisme » est un roman, pur produit de l'imagination de Voltaire. Le philosophe français l'a écrit en 1759.
Le protagoniste de ce roman est Candide, un jeune garçon d'esprit simple qui est élevé en Westphalie, dans le château d'un baron. Ici il étude avec le maître Pangloss, un philosophe qui apprend à Candide à apprécier le bien que M. le baron lui a donné.
La fille du baron, Mlle Cunégonde, vit aussi dans le château et Candide tombe amoureux avec elle. Quand le baron découvre leur sentiments, il chasse tout de suite Candide, qui se retrouve enrôlé dans l'armée bulgare. Quand il est au milieu de la bataille, il démontre toute son âme de philosophe; en ne savant pas quoi faire, il se retire pour réfléchir à sa matière préférée: les causes et les effets.
Étant donné qu'il n'est pas né pour faire le soldat, il décide de s'enfuir en Hollande, où il connaît un anabaptiste qui s'appelle Jacques et qui l'aide en lui donnant de l'argent. Candide est un bon garçon et alors, le lendemain, il donne tout l'argent à un pauvre homme qu'il rencontre dans la rue. Ce pauvre diable est son précepteur Pangloss. Les deux commencent à parler et Pangloss révèle à Candide ce qui est passé à Monsieur le baron et à toute sa famille. Le philosophe dit que la belle Cunégonde a été tué par les bulgares et le même destin ont eu tous le membres de sa famille. En outre Pangloss informe Candide que très tôt une épidémie va provoquer sa morte.
Candide est détruit par la douleur de la morte de sa bien-aimée et, dans le même temps, il se sent une dette envers Pangloss. Le jeune homme amène Pangloss chez Jacques et lui demande de le soigner. Quand Pangloss s'est rétabli, les trois hommes partent pour le Portugal, mais ils sont surpris par une tempête et Jacques se noies. Pangloss et Candide, qui se sont sauvés, arrivent à Lisbonne, où ils sont surpris par un tremblement de terre. Après avoir secouru les victimes de la secousse sismique, Pangloss rencontre un inquisiteur et, pour l'avoir contredire, il est condamné à être pendu et Candide est battu.
Le garçon s'enfuit et une vieille femme l'accueille chez elle. Ici il rencontre Cunégonde qui n'est pas morte. La fille est disputée entre un juif et l'inquisiteur et Candide, après des querelles, tue tous les deux hommes.
Cunégonde, Candide et la vieille vont à Cadix, mais pendant le voyage ils sont victimes d'un vol. À Cadix Candide, nommé commandant, doit s'embarquer pour aller en Paraguay où il doit combattre contre les jésuites. Quand ils arrivent à Buenos Aires, le gouverneur de la ville tombe amoureux avec Cunégonde et Candide ne peut rien faire parce qu'il doit s'échapper, parce que les espagnoles veulent le arrêter pour l'homicide de l'inquisiteur. Donc il va, avec son serviteur Cacambò, en Paraguay. Arrivé à destination, il demande de pouvoir parler avec les chef des jésuites et il découvre qu'il est le frère de Cunégonde. Les deux sont très contents de se revoir mais dès que Candide dit qu'il veut épouser Cunégonde, l'homme monte sur ses grands chevaux parce que, selon lui, Candide n'est pas digne de sa sœur. Candide, en ne savant plus quoi faire, tue le frère de Cunégonde et s'en va.
Cacambò et Candide rencontrent la tribu des Oreillons et puis ils arrivent à Eldorado, un pays où ils trouvent beaucoup de richesse mais où les gens ne l'utilisent pas. Avant de partir, les habitants leur donnent des pierres précieuse mais, pendant le voyage, ils les perdent presque toutes.
Puis ils arrivent en Suriname et Candide dit à Cacambò d'aller prendre Cunégonde et de l'amener à Venise. Candide est de nouveau victime d'un vol mais il s'embarque avec Martin pour l'Europe quand même. Les deux font un tour de l'Ancien Continent, ils touchent Paris, l'Angleterre et à la fin ils arrivent à Venise. Là Candide ne trouve pas sa bien-aimée, mais il rencontre Paquette, la domestique de son vieil château qui maintenant se prostitue. Après cette rencontre il est très troublé et il va chez Monsieur Pococurante, un homme très riche qui méprise ses avoirs. Candide l'admire mais Martin n'est pas ingénu comme Candide et il ne croit pas à tout ce que l'homme dit.
Une soir ils vont dîner avec des rois qui n'ont plus un royaume et Candide rencontre Cacambò qui est esclave d'un rois. En étant très lié à Cacambò, Candide le rachète et part avec Martin et lui pour Constantinople. Ici ils rencontre Cunégonde et la vieille. Candide s'aperçoive que Cunégonde est devenue vieille et très laide mais il ne peut pas revenir sur sa promise et il l'épouse. À la fin candide, Cunégonde, martin, Cacambò et la vieille vivent tous en semble dans une ferme, tous déçus de leur vies.

Commentaire

Les vicissitude de Candide sont des évidents inventions de Voltaire. Le roman, en apparence plutôt léger, a des importants trouvailles historiques et philosophiques. Le thème le plus important que Voltaire a touché est ce de l'intolérance envers les autres. Voltaire critique le comportement que l'église a eu vers les autres et, pour faire ça, il remarque les périodes les plus sombres de la religion chrétienne: la Sainte Inquisition et les persécutions contre les jésuites.
On traite aussi le thème de l'esclavage que Voltaire répudie.
Pour la philosophie, la vie de Candide montre comme l'homme, pour être content, doit faire seulement ce que sa condition lui permit de faire, c'est-à-dire ne s'occuper pas des problèmes qu'il pourrai jamais résoudre.
Pour ce qui concerne la religion, Voltaire admit l'existence d'un dieu mais il croit que l'homme et l'unique qui peut résoudre ses problèmes.
J'ai aimé ce livre parce que dans une histoire très simple sont cachés des arguments très importants et prenants.

Registrati via email