Erectus 1122 punti

MAL DU SIÈCLE, SPLEEN, ABSURD

Les intellectuels de la première génération romantique sont des nobles qui se sentent en exil dans leur patrie. Ils ont la conscience de la faillité de certitudes et d’espoirs. Il se sentent mal adapté à leur temps et ils éprouvent une grande mélancolie, une inquiétude profonde. Le repliement sur soi et sur le passé en quête de racines n’est que la conséquence d’un état d’âme appelé “Mal du siècle”.
Le spleen est le nom donné par Baudelaire à l’état physique, psychologique et moral qui résulte de l’exil de l’homme dans un monde où il se sent étranger. Le spleen est la prise de conscience que la nature est corrompue et qu’une malédition éternelle pèse sur l’homme. L’homme proie au spleen éprouve une sensation d’étouffement, une solitude morale; il a des pensées macabres et cruelles et des hallucinations poussées jusqu’aux limites de la folie- dans le poème de Baudelaire, l’idée centrale est que l’homme exilé sur la terre éprouve une sensation d’écrasement. L’espérance et l’angoisse luttent entre elles pour conquérir l’esprit du poète, mais à la fin c’est l’angoisse qui gagne.

L’absurde est à l’origine du théâtre de l’absurde. Les auteurs de ce théâtre s’intéressent au langage: ils veulent ressortir l’incohérence du language et ils veulent montrer qu’on ne peut pas avoir une vraie communication.

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email