Ominide 13147 punti

François-Régis Bastide était un écrivain, diplomate, animateur de radio politique française.
François-Régis Bastide est né à Biarritz dans le pays basque français, le 1er Juillet 1926, a fréquenté l'école à Bayonne. En Octobre 1944, il a rejoint la deuxième division blindée de conduite par le général Philippe Leclerc de Hauteclocque, les combats au cours de la phase finale de la Seconde Guerre mondiale.
En 1947, il publie son premier livre, Lettre de Bavière. Il a continué à publier régulièrement des livres, remportant le Grand Prix de la Critique en 1953 pour son essai biographique »Saint-Simon par Lui même" sur Louis de Rouvroy de Saint-Simon et le Prix Femina en 1956 pour son roman «Adieu ». En 1953, Bastide a commencé une carrière parallèle en tant qu'éditeur pour les Éditions du Seuil, où il a travaillé pendant près de 30 ans. Bastide a également écrit pour le théâtre ("Siegfried 78") et la télévision (en particulier "Le concert Troisième", qui a remporté le Grand Prix de la Télévision en 1963 et l'éducation sentimentale dans une adaptation mini-série de "roman de Gustave Flaubert).

En 1981, il a reçu le Prix Régnier de Pierre, prix de l'Académie française pour les objectifs poursuivis dans le cadre de sa carrière.
François-Régis Bastide a commencé sa carrière à la radio après la Seconde Guerre mondiale comme animateur de l'émission "Radio de Sarrebruck", sous le contrôle de l'armée française. A partir de 1949, il a travaillé pour l'ORTF radio à la fois comme un client et comme chef d'orchestre. Mieux connu du grand public comme le chef d'orchestre français (avec Michel Polac) du talk show populaire "Le Masque et la Plume". De 1955 à 1982, il a mené une transmission (encore actif aujourd'hui sur radio France Inter) sur les thèmes du cinéma, la littérature et le théâtre.
Au cours de sa vie Bastide a toujours été, d'une certaine manière, impliqué dans la politique. Il a été président de la section de producteurs et présentateurs de radio de la CFDT. Il était proche du Parti socialiste, divenedo parmi ses rangs conseiller à Biarritz en 1977 et un délégué national en 1978.
Il a commencé sa carrière diplomatique après l'élection présidentielle de 1981, avec l'élection de François Mitterrand, devenant ambassadeur nommé ultérieurement au Danemark (1982-1985), en Autriche (1985-1988) et délégué permanent auprès de l'UNESCO (1988-1990 ).

Hai bisogno di aiuto in Letteratura Francese?
Trova il tuo insegnante su Skuola.net | Ripetizioni
Registrati via email