Erectus 1122 punti

L’AVANT-GARDE, DADA ET SURRÉALISME

Le mot “Avant-garde” désigne un mouvement, un individu, une œvre “qui joue ou prétend jouer un rôle de précurseur”. C’est bien là ce qui a caractérisé de nombreux artistes et écrivains à l’époque de la Première Guerre mondiale- pour atteindre une expression artistique tournée vers le futur, il s’agit d’abolir tout ce qui reste du passé: la tradition, l’imitation de la nature, les règles de grammaire, la métrique. L’avant-garde comporte une phase de destruction qui précède la création; sans la table rase de dada, le surréalisme n’aurait pas eu sa raison d’être. Le mouvement dada s’affirme comme une contestation totale de tous les modèles, non seulement de la tradition mais aussi de l’avant-garde des années précédentes. L’intention se manifeste dans le nom même de dada: mot trouvé au hasard dans le dictionnaire. Né en 1916 à Zurich, dada propose une créativité libre, qui puisse s’exercer grâce à un éventail de techniques inhabituelles. Vers 1922 les artistes dada adhèrent au mouvementsurréaliste qui met un termeà l’élan provocateur de dada. Le surréalisme est né officiellement en 1924 avec le “manifeste surréaliste” d’André Breton. L’artiste peint ce qui lui vient à l’esprit, en donnant libre cours à son imagination, en s’inspirant de l’incoscient que la psychanalyse à découvert.

Registrati via email