• Francese
  • Riassunto di Gérer l'impondérable in francese

    closed post best answer
Meladiryuk
Meladiryuk - Ominide - 6 Punti
Salva
Riassunto di Gérer l'impondérable in francese
Carmeen13
Carmeen13 - Sapiens - 348 Punti
Salva
Gérer l’impondérable



Comment peut-on encore s’étonner en voyant débarquer, sur les côtes de l’Europe, dans ses ports, dans ses aéroports ou grâce aux conteneurs qui franchissent ses frontières, des milliers de clandestins tous les mois? Le Vieux Continent ne constuitue-t-il pas cet espace de liberté et de prospérité qui attire tant de désespérés de la terre qui aspirent à une vie meilleure et qui fuient leur sombre quotidien et l’absence de perspectives d’avenir pour eux-mêmes et pour leur descendence?
Ce constat sanctionne, au premier chef, les échecs des indépendances issues de la décolonisation. Les pays stables ayant réussi à prospérer, à établir un ordre économique et social satisfaisant, tout en respectant les droits de l’homme, restent l’exception dans la série des jeunes Etats indépendants. Les Européens, qui n’avaient pas demandé aux autochtones l’autorisation de débarquer sur les côtes de leurs ex-colonies, font aujourd’hui l’objet d’un débarquement inversé, mais pacifique, de ressortissants assoiffés de bien-être et de liberté qui tentent un sauve-qui-peut en s’exilant dans des pays prospères et apaisés.
Beaucoup de peuples qui vivent dans des régimes réfractaires à la démocratie, qui usent et abusent de 1’“Etat d`urgence” au sud et à l’est de la Méditerranée ‑ mais pas exclusivement - sont dans un état de désespoir profond. Leur chance d’accéder à un standard de vie acceptable se réduit au fil des jours. Ils souffrent d’un manque constant de liberté, d’une répression quasi systématique, d’une corruption qui empêche l’établissement d’un Etat de droit, des élites immuables et des chefs d’Etat qui se drapent du qualificatif “démocratique” et s’octroient des scores supérieurs à 99% des suffrages lors des consultations populaires marquées par la fraude. Ils ne quittent le pouvoir que renversés ou emportés par une mort naturelle. Bien que l’économie de leur pays d’origine soit très attardée, ces ressortissants disposent d’un seul instrument de la modernité: la parabole et le poste de télévision. Cet objet “magique” est l’ennemi du statu quo et de l’ignorance. Il permet de contredire les “mensonges d’Etat” et de relativiser les sacrifices exigés de la population sous prétexte de “causes sacrées” destinées à justifier la médiocrité de la vie quotidienne. Il fait rêver ces peuples, condamnés à la pauvreté. Il leur montre la vie dans les sociétés prospères qui tolèrent la différence, qui octroient la liberté à ses membres et aux ressortissants étrangers et où l’ascenseur social est une réalité... Bref, une société dont on aspire à y appartenir. Conscients de l’écart entre les deux “mondes”, les plus déterminés prennent des décisions douloureuses. Car, quitter sa famille, son village, sa région, son mode de vie pour atterrir dans un pays dont on ne connaît pas toujours la langue, dont on ne partage pas les moeurs et dont on a peu d’espoir de surmonter les difficultés 1iées à l’intégration, n’est pas une mince aventure. Mais la faillite dans laquelle se trouve leur pays d’origine pousse ces desperados à tenter cette aventure pour s’installer en Occident.
Ici, les migrants ont la certitude d’échapper à la répression, alors qu’ils avaient l’habitude de trembler devant leurs polices nationales. Ils ont la certitude qu’ils auront des droits, que les procédures seront respectées et que, in fine, ils ont une chance de pouvoir y refaire leur vie, y fonder surtout pour leur descendence un avenir souriant.



:)
Questo topic è bloccato, non sono ammesse altre risposte.
Come guadagno Punti nel Forum? Leggi la guida completa
In evidenza
Classifica Mensile
Vincitori di novembre
Vincitori di novembre

Come partecipare? | Classifica Community

Community Live

Partecipa alla Community e scala la classifica

Vai al Forum | Invia appunti | Vai alla classifica

mc2

mc2 Genius 248 Punti

Comm. Leader
Registrati via email