• Francese
  • riassunto di francese, chi me lo corregge?

    closed post
joessi
joessi - Erectus - 50 Punti
Rispondi Cita Salva
Ciao! vi chiedo aiuto per questo testo! e vi sarei molto grata se me lo corregeste perchè sarò presto interrogata! E' un po' lungo e io mi distraggo facilmente...sob! sarò lieta ri ricambiare il favore se avete bisogno di qualche cosa..grammatica, italiano, matematica e soprattutto latino!!! grazie!! joe


Toujours plus d’actualité, la mobilité internationale étudiante n’est pas récente.
Née au Moyen-âge, c’est une tradition séculaire en Europe et les universités d’Europe occidentale se développèrent grâce à la migration des étudiants, attirés dans différentes villes par les cours de maitres renommés comme, par exemple, Anselme de Laon, philosophe e théologien français.
Les étudiantes allaient d’université en université pour compléter leurs formations et accroître leurs connaissances.
Leur « pérégrination academica » était facilitée par une langue commune : le latin, par de structures globalement semblables d’université a l’autre e par le caractère universel des diplômes, qui permettaient aux étudiantes d’enseigner dans n’importe quel pays de la chrétienté.
Les conditions institutionnels sont donc très favorables aux mobilités des gens de savoir mais ceux-ci se doivent confrontes aux frontières politiques, aux difficultés de la route, aux caprices de la nature et aux risques de la nouvelle ville.
Pour ça les étudiantes voyageant toujours en groupe et lorsque ils arrivaient à leurs villes universitaires se logeaient ensemble. Ensuite ils devaient s’inscrire à l’université et choisir leurs maitres minutieusement car ils restaient avec eux pendant toute la durée des études.
Parmi les centres universitaires les plus connus au XII siècle il y a Oxford et Paris qui avaient une réputation bien établie des centres universitaires pour les études de théologie et de philosophie ; Bologne qui était le centre des études de droit et Salerno e Montpellier pour la médecine.
A partir du XIII siècle s’établirent des universités en France, en Angleterre et en Allemagne et elles s’organisent de manière à procurer des avantages mutuels et d’assumer une protection légale.
En 1200 le roi Philippe Auguste accorde aux maitres et étudiantes des privilégies judicaires. Ils sont dispenses des devoirs militaires et des certaines impôts.
En 1215 la communauté des maitres et des étudiantes se dotèrent de statuts.
Dans les années suivantes les papes par diverses bulles établirent que maitres et étudiantes ne dépendent que du pape et que sont sous sa protection.
En conclusion on peut affirmer que même si la « pérégrination academica » ne touche pas l’ensemble des étudiants, car ne va plus concerner que des étudiantes privilégies, elle peut être considérée comme un des premières manifestations d’institutions européennes.
Roby92
Roby92 - Erectus - 72 Punti
Rispondi Cita Salva
Toujours plus d’actualité, la mobilité internationale étudiante n’est pas récente.
Née au Moyen-âge, c’est une tradition séculaire en Europe et les universités d’Europe occidentale se développèrent grâce à la migration des étudiants, attirés dans différentes villes par les cours de maitres renommés comme, par exemple, Anselme de Laon, philosophe e théologien français.
Les étudiantes allaient d’université en université pour compléter leurs formations et accroître leurs connaissances.
Leur « pérégrination academica » était facilitée par une langue commune : le latin, par de structures globalement semblables d’université a l’autre e par le caractère universel des diplômes, qui permettaient aux étudiantes d’enseigner dans n’importe quel pays de la chrétienté.
Les conditions institutionnels sont donc très favorables aux mobilités des gens de savoir mais ceux-ci se doivent confrontes aux frontières politiques, aux difficultés de la route, aux caprices de la nature et aux risques de la nouvelle ville.
Pour ça les étudiantes voyageant toujours en groupe et lorsque ils arrivaient à leurs villes universitaires se logeaient ensemble. Ensuite ils devaient s’inscrire à l’université et choisir leurs maitres minutieusement car ils restaient avec eux pendant toute la durée des études.
Parmi les centres universitaires plus connu au XII siècle sont Oxford et Paris qui avaient une réputation bien établie des centres universitaires pour les études de théologie et de philosophie ; Bologne qui était le centre des études de droit et Salerno e Montpellier pour la médecine.
A partir du XIII siècle s’établirent des universités en France, en Angleterre et en Allemagne et elles s’organisent de manière à procurer des avantages mutuels et d’assumer une protection légale.
En 1200 le roi Philippe Auguste accorde aux maitres et étudiantes des privilégies judicaires. Ils sont dispenses des devoirs militaires et des certaines impôts.
En 1215 la communauté des maitres et des étudiantes se dotèrent de statuts.
Dans les années suivantes les papes par diverses bulles établirent que maitres et étudiantes ne dépendent pas que du pape et qui sont sous sa protection.
En conclusion on peut affirmer que même si la « pérégrination academica » ne touche pas l’ensemble des étudiants, car il ne va plus concerner que des étudiantes privilégies, elle peut être considérée comme un des premières manifestations d’institutions européennes.
C'era qualche piccolissimo errore ma penso che ora sia giusto :hi
joessi
joessi - Erectus - 50 Punti
Rispondi Cita Salva
Grazie 1000 Roby 92!!;)
Ne approfitto...dite che anche tutti i "de" e simili vanno bene?
grazie buona giornata a tutti!
mnemozina
mnemozina - Genius - 23940 Punti
Rispondi Cita Salva
:) chiudo
Questo topic è bloccato, non sono ammesse altre risposte.
Come guadagno Punti nel Forum? Leggi la guida completa
In evidenza
Classifica Mensile
Vincitori di novembre
Vincitori di novembre

Come partecipare? | Classifica Community

Community Live

Partecipa alla Community e scala la classifica

Vai al Forum | Invia appunti | Vai alla classifica

mc2

mc2 Genius 341 Punti

Comm. Leader
Gioinuso

Gioinuso Geek 117 Punti

VIP
Registrati via email