Ominide 1603 punti

Le schisme d'Occident

Au début du XIV siècle, le pape ne réussit plus à imposer sa suprématie sur les monarchies qui se sont mises en place en Europe.
C’est ce qui explique l’épisode du soufflet d’Anagni.
Le puissant roi français Philippe le Bel déclara en effet que le pouvoir politique devait être indépendant du pouvoir religieux.
Excommunié par le pape, il envoya ses représentants en Italie; en plein messe, ceux-ci donnèrent un soufflet au pape qui, profondément humilié, mourut peu après.
Son successeur Clément V, un pape français, décida alors par sécurité s’installer la papauté à Avignon.
Sept papes se succédèrent en Avignon, une petite ville de Provence, pendant 70 ans.
Ils y bâtirent un palais magnifique, siège aujourd’hui du plus grand festival de théâtre.

En 1377, le pape retourne à Rome, mais à sa mort, comme les cardinaux français ne veulent pas renoncer à un pape française, deux papes sont alors élus, un à Rome et l’autre en Avignon.
L’église aura ainsi deux papes jusqu’à sa réunification en 1414.
Cet épisode marqua la fin des espoirs théocratiques de l’église.
Le pape resta le chef temporel des états pontificaux, et bien sûr le chef spirituel de la chrétienté.

Registrati via email