Ominide 1123 punti

Paris et l'ile de France

La région capitale de la France


L’originalité de la région tient dans le fort pouvoir politique, économique et culturel qu’elle exerce sur tout le territoire française et dans son rayonnement qui va au-delà de ses frontières.
Paris et l’Île-de-France comulent tous les pouvoirs.
 Exécutif: la ville de Paris est la résidence de la Présidence de la République (Palais de l’Élysée) et du Premier Ministre (Hôtel Matignon).
 Législatif: Paris accueille également le siège du Parlement français (l’Assemblé Nationale au Palais Bourbon et le Sénat au Palais du Luxembourg).
 Judiciaire: c’est la siège du Conseil constitutionnel, du Conseil d’État, de la Cour de Comptes, de la Cour de Cassation.
 Économique: c’est le centre décisionnel de l’industrie et du tertiaire.
 Commercial: Paris est la plate-forme logistique du commerce de gros et le siège des compagnies de transport, de distribution et de stockage de marchandises, basées à Garonor et à Rungis. Quant au commerce international, il s’appuie sur les infrastructures de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, sur le port fluvial de la Seine et sur les nombreux centres d’exposition qui regroupent chaque années des événements d’envergure mondiale.
 Syndical et politique: c’est la siège des principales organisations syndicales et des partis politiques,
 Paris est le premier centre touristique de France. La ville attire chaque année des millions de touristes venant de tous les pays.
La ville de Paris
Paris doit sa prospérité tant à sa situation géographique privilégiée qu’à un fait historique précis: la dynastie capétienne, en l’an 987, l’a choisit pour devenir la capitale de son royaume. Au départ, la ville correspond à l’Île de la Cité, après, elle se développe petit à petit tout autour.
La révolution industrielle du XIX siècle marque une accélération de la croissance urbaine. Vers Paris converge le réseau des chemins de fer et la ville devient le principal centre industriel de France. Provinciaux et étrangers y affluent pour en faire une grande agglomération.
Dans la deuxième moitié du XIX siècle, Napoléon III, assisté de son préfet Haussmann, donne à Paris son visage moderne, de nouveau modifié à partir des années 60.
La mare urbaine englobe progressivement les petits bourgs ruraux à proximité de la capital, qui deviennent des villes importantes (Bobigny, Saint-Denis, Versailles).

Grand centre intellectuel et culturel, Paris compte treize universités, issues de l’éclatement de la Sorbonne, et la plupart des Grandes Écoles. Ces activités intellectuelles, scientifiques, artistiques sont à la base d’industries très importantes, productrices de biens à caractère culturel: imprimeries de journaux, revues, livres, fabrication de supports multimédias, photographies, films, etc. En littérature, en peinture et en musique, dans tous les arts et spectacles Paris domine encore la scène culturelle nationale et internationale.
La fonction touristiques de Paris alimente un flux constant de visiteurs.
Un réseau de transports en étoile
Le carrefour parisien est constamment valorisé par un État fortement centralisé qui a construit, au fil des ans, un réseau de transports, national et régional, en étoile autour de la capitale.
Pour mieux desservir les habitants de Paris intra muros, et de la région, la RATP (Régie autonome des transports parisiens) gère, outre les service de bus de la capitale, 14 lignes de métro, dont la plus récente, le Météor, entièrement automatisée, ainsi que 5 lignes de RER (Réseau express régional), dont l’Éole est la dernière réalisée.
La RATP est l’organisation publique qui gère tous le réseaux des transports de la ville de Paris. Le RER est un ensemble de lignes traversant Paris et constituant un « super métro » à l’échelle de l’agglomération parisienne. Il a été créé pour répondre aux besoins croissants de transports en commun de masse.

La petite et la grande couronne
L’agglomération parisienne s’organise en couronnes,
On distingue :
 la petite couronne, ou proche banlieue, qui entoure directement la ville de Paris ;
 la grande couronne, ou grande banlieue, qui s’étend au-delà, jusqu’au Bassin parisien et qui présente une importante croissance de l’habitat et de l’emploi grâce à l’ouverture de grands centres commerciaux.
Dans les années 60, pour décongestionner la région parisienne, on favorise la construction d’agglomérations nouvelles autour de la ville. L’urbanisation prend les formes de la rurbanisation, c'est-à-dire de la création de villes ouvertes à la nature et de villes nouvelles, complètement équipées en commerces et services : Cergy-Pontoise, Saint-Quentin-en-Yvelines à l’ouest, Evry-Courcouronnes et Mélun-Sénart au sud, Marne-la-Vallée à l’est.

L’Île-de-France


L’Île de France occupe une position géographique clef au cœur de l’Europe. Dans la région on trouve une forte concentration industrielle, notamment l’aéronautique, l’automobile, la parachimie et la pharmacie, le matériel électrique, ménager et électronique, l’imprimerie, la presse, les services marchands aux entreprises, les assurances et la finance.
Par ailleurs, l’agriculture tient une place non négligeable dans l’économie francilienne, notamment les cultures céréalières qui représentent près de 40% de la production agricole de la région. L’agriculture en Île de France accueille également des activités spécialisées (cultures maraîchères, horticulture, arboriculture..) et on peut même mentionner la présence d’activités d’élevage.

Registrati via email