Ominide 30 punti

Les impressionniste et le Musée d'Orsay

Au dix-huitième siècle, le 5 du quai Anatole-France, qui aujourd’hui est le 1 de rue de la légion d’honneur dans le dix-septième arrondissement, n’ abritait encore qu’une scierie, un entrepot de diligences de Versailles, une caserne des dragons et un palais pour la cour des comptes. De tous ces palais, en mai 1871, ne restait que de ruines incendiées. Apres vingt-sept ans la Compagnie privée des Chemins de Fer Paris-Orléans rachète le terrain et décide d’y installer le terminus de la ligne Sud-Ouest. L’exposition de 1900 est choisie comme date pour l’achèvement des travaux. L’architecte Victor Laloux sort vainqueur du concours lancé par la Compagnie privée des Chemins de Fer et il insiste beaucoup sur l’aspect extérieur de la gare, qui devait etre particulièrement élégant pour s’insérer au milieu des magnifiques palais qui l’entouraient. La gare est inauguré le 14 juillet 1900, jour de la prise de la Bastille. La gare a une architecture moderne de font et de fer avec un habillage classique de pierre. L’halle industrielle de 32 mètres d’hauteur, 46 de largeur et 138 de longueur est masquée derrière une façade décorée de stucs et de fresques réalisés par les maitres académiciens de l’époque. La nef peut etre décorée car les trains ne sont plus à vapeur mais ils sont à traction électrique et donc les murs de la gare ne craignent pas les fumée et la suie. Toutes ces ouvres donnent à la gare un aspect de thermes romaines et de basilique. Il y a aussi des monte-charges, un réseau électrique à l’avant-garde, un service d’accueil et un hotel de 371 chambres dont Thomas Mann et Marcel Proust sont habitués.

En 1939 la gare cesse d’etre utilisée car les liaisons sont supprimés à cause des innovations techniques. A partir de 1961 on pense de raser au sol la gare comme on avait déjà démoli le Forum des Halles Baltard en 1973. Le ventre de Paris, c'est-à-dire l’opinion publique et les intellectuels s’insurgent et très vit, en 1974, germe l’idée d’y implanter un musée.
Le concours lancé par l’Etat en 1979 est remporté par la compagnie Act Architecture, qui s’occupe de l’aspect extérieur, et par l’architecte italienne Gae Aulenti, qui s’occupe au contraire des mobiliers et de l’intérieur. Le projet est impressionnant car il est de bien 476 000 mètres carrés de surface. Le 9 décembre 1986 le Musée D’Orsay est inauguré par le président de la République Monsieur François Mitterand. Ce musée abrite les ouvres des artistes nés entre le 1848 et le 1914 comme Camille Pissarro, Alfred Sisley, Edouard Manet, Edgar Degas Claude Monet, Auguste Renoir, Paul Cézanne et aussi Gustave Caillebotte, qui a été aussi un mécène de discret succès et qui à sa mort en 1894 a donnée sa collection à l’Etat. Toutefois l’Etat n’a accepté que une petite partie da sa collection, qui aujourd'hui est le noyau principal du Musée d’Orsay. Dans le Musée il y aussi des sculptures, le plus important sculpteur français est Auguste Rodin, et aussi des styles moins connus et moins appréciés aujourd’hui comme le style pompier, qui doit son nom à les casques grecs et romains des sujets, qui ressemblait à les casques des pompiers.
Les ouvres des maitres nés avant le 1848 sont abritées dans le Musée du Louvre, au contraire les ouvres des artistes nés après le 1914 sont abritées dans le Centre Beaubourg Georges Pompidou, qui a été voulu par le président Georges Pompidou et a été réalisé par l’architecte italien Renzo Piano et inauguré en 1976.

Pour comprendre le bouleversement qui se manifeste dans les années soixante du dix-neuvième siècle nous devons connaitre la situation précédente. Le Musée du Luxembourg est inauguré en 1818 et il est dédié à les artistes vivants comme Thomas Couture, qui avec le tableau « Les romains de la décadence » vainquait la médaille d’or au Salon Officiel de 1847. Les artistes peignent dans l’école académique et les ateliers et ils exposaient leurs ouvres dans le Salon des Beaux-Arts ou Salon Officiel, où les tableaux étaient controlés par un jury peu enclin aux nouveautés. Les sujets, en effet, doivent etre religieux, mythologiques, orientalistes, archéologiques ou nus. Cette maladroite imitation du monde antique s’appelle style pompier par dérision.

Sous l’empereur Luis-Napoléon III et le compte Nieuwerkerke les seuls peintres valides sont le peintres officias comme Cabanel, Meissonier et Bouguereau.
Courbet, Diaz, Millet, Rousseau et Daubigny travaillent en plein nature, dans l’ »école de Barbizon ». Leurs ouvres sont refusées et le public se scandalise pour le tableau de Courbet « un enterrement à Ornans ». Ces artistes contestent le sujet non la manière de le représenter, mais ils imposent la vérité et la simplicité du témoignage direct.
En 1863 Cabanel peigne « La naissance de Vénus » (« Galatea » de Raphael) ; ce tableau remporte les applaudissement de la jury, au contraire « Déjeuneur sur l’herbe » de Manet (« Concert champetre » de Titien) provoque scandale par le contexte contemporain rendu explicite grace aux habits de le deux femmes jetés par terre et aux habits modernes de deux hommes. Da ce tableau, qui provoque l’hilarité de sept mille parisiennes, naitra le Salon de refusés, où seraient abriées aussi ouvres de Renoir, Pissarro, Guillaumin, Monet et Cézanne. Un autre tableau de Manet provoque scandale en 1865, l’ »Olympia », qui est l’antithèse du nu académique. Au Café Guerbois (11, Grande-rue des Batignoles puis de Clichy) les impressionnistes rencontrent le naturaliste Emile Zola et c’est ici que Cézanne rencontre le docteur Gachet.
Le tableau « Femmes au jardin » de Monet est le fruit d’un des premières expériences en plein air. En 1872 Monet peint à le Havre « Impression du soleil levant » qui produira le mot « impressionnisme ». Le 15 avril 1874, malgré les nombreux critiques, les impressionnistes font leurs première exposition et un année après il feront leurs deuxième exposition à la galerie Durand-Ruel (11, rue Le Peletier).
Après la victoire des républicains en 1877 les impressionnistes, qui vivaient en misère, peuvent jouir des fruits des leurs succès.

Registrati via email