Ominide 1603 punti

La France en bref

Superficie : 551 695 Km²
Population : 58 400 000 habitants
Densité : 105 habitants/km²
Capitale : Paris
Monnaie : euro

L’espace français.
Située à l’ouest du continent européen, la France présente la forme d’un hexagone avec trois côtés maritimes (la Manche, l’Océan Atlantique, la Mer Méditerranée) et trois côtés terrestres.
Pays de dimensions moyennes, elle est le plus vaste état de l’Europe (à l’exclusion de la Russie).

Plaines et plateaux.
Si l’on trace une ligne de Bayonne (sud – ouest) à Sarrebourg (nord – est) on trouve au nord de cette diagonale une vaste étendue de régions basses où dominent les plaines plus petites, comme celle de la Flandre.

Dans toute cette région, les altitudes dépassent rarement les 500 m.
Plaines et plateaux couvrent environ 80% du territoire.

Montagnes.
Une fois franchie cette ligne diagonale vers le sud et vers l’est, on trouve la France des hautes terres.
Les chaînes montagneuses moyennes comme les Vosges (à l’est), le Massif central (au centre), les Ardennes (au nord – est entre la France et la Belgique), le Jura (à l’est, entre la France et la Suisse) ont en commun des altitudes modérées (moins de 2000 m), des pentes modestes et des sommets aux formes le plus souvent arrondies.
à l’Ouest, entre la Bretagne et la Normandie, le Massif armoricain est une surface aux molles ondulations de faible altitude.
Les chaînes élevées des Pyrénées (au sud, à la frontière avec l’Espagne) et des Alpes (au sud – est, entre la France et l’Italie) ont des altitudes fortes (jusqu’à 4000 m et plus) et des pentes raides.
Leurs sommets élancés et pointus (pics, aiguilles) sont parés de neiges éternelles et de glaciers.

Côtes.
Les 3100 km de côtes françaises offrent des aspects très variés : tantôt rocheuses et découpées (Bretagne, Provence), tantôt basses et rectilignes (Landes, Languedoc), parfois encore, comme en Normandie, dressant de belles falaises qui marquent le rebord d’un plateau.

Fleuves.
Le réseau hydrographique français est très dense.
Il comprend les rivières (les affluents des fleuves) et les fleuves (qui se jettent à la mer).

Il existe quatre grands fleuves français.
La Seine (775 km) : elle traverse Paris, Rouen et se jette dans la Manche par un vaste estuaire, sur lequel est établie la ville du Havre.
C’est un fleuve navigable essentiellement entre Paris et la Manche.
La Loire (1020 km) : le plus long fleuve français ; elle coule à travers les rives du Val de Loire, bordées de châteaux, et, en aval de Nantes, se jette dans l’Atlantique.
La Garonne (650 km) : elle prend sa source en Espagne et, avant de se jeter dans l’Atlantique, forme avec la Dordogne le plus vaste estuaire de la France (appelé Gironde).
Elle arrose Toulouse et Bordeaux.
Le Rhône (812 km) : équipé de barrages et de centrales hydrauliques, il est devenu une importante artère de communication et un producteur d’hydroélectricité.
Il naît en Suisse et, avant de se jeter dans la Méditerranée, arrose Lyon, Avignon et Arles.
Il faut enfin citer le Rhin qui marque, pour 195 km, la frontière entre la France et l’Allemagne.
C’est la plus grande voie de navigation de l’Europe occidentale.

Climat.
L’influence de l’Océan, celle de la Méditerranée et celle du continent donnent lieu à une gamme de climats différents.
Le climat atlantique (à l’ouest) : des hivers pas très froids, des étés frais, des pluies douces, mais abondantes, toute l’année.
Le climat méditerranéen (au sud – est) : des hivers courts et doux, des étés chauds et secs ; des averses en automne, un ciel lumineux.
Le climat continental (à l’est) : des hivers froids, avec du vent et de la neige ; des étés chauds et orageux.

Il faudra encore citer le climat de montagne, dans les régions élevées du territoire (Alpes, Pyrénées, Massif central), caractérisé par des hivers longs et froids et par des étés courts et pluvieux.

Registrati via email