pisto12 di pisto12
Ominide 55 punti

Cherbourg

Cherbourg est une commune française de la région de la Basse-Normandie, située au nord de la France sur la presqu’ile du cotentin, à l'embouchure de la Divette. Aujourd’hui est connu comme Cherbourg-Octeville, est la plus grande ville du département de la Manche, elle résulte de la fusion des villes des communes de Cherbourg et d'Octeville de 2000.
Cherbourg-Octeville est bordée par la mer, et par le Massif Armoricain au sud. La construction du port du commerce, à partir de 1769, s'est accompagnée du détournement de la Divette et du Trottebec, réunis dans le canal de retenue, le long de l’avenue de Paris et de la rue du Val-de-Saire.

Cette ville a un climat tempéré océanique. Son caractère maritime entraîne un taux d'humidité important (84%) et un vent marin fort. L'effet conjugué du vent et des marées engendre des changements climatiques rapides dans une même journée, le soleil et la pluie pouvant se succéder à quelques heures d'intervalle.

L'influence du Gulf Stream et la douceur de l'hiver permettent la naturalisation de beaucoup de plantes méditerranéennes ou exotiques (mimosas, palmiers, agaves, etc.) présentes dans les jardins publics de la ville, malgré une insolation moyenne.

Cherbourg est une ville bien connecté, il est facilement accessible par voie terrestre, par la ligne ferroviaire Paris-Cherbourg, ou vous pouvez rejoindre Paris par la route nationale 13, et la partie occidentale de la péninsule du Cotentin, grâce à la D650, par voie aérien, Cherbourg, est relié avec l'aéroport de Cherbourg – Maupertuis, mais le transports maritimes constituent la principale source de raccordement, en fait, comme les Britanniques paquebot RMS Titanic a fait il ya 100 ans, donc les départs des transatlantique qui transportent des bien ou des personnes sont très fréquents, et entre 20 et 40 grandes navires corciera départ da ce port.

Histoire du port de Commerce du Cherbourg
Les propriétés géographiques et techniques du port de Cherbourg attirent à partir de 1847 les compagnies maritimes reliant les ports européens à la côte est des États-Unis. Dès la fin des années 1860, les paquebots de la Royal Mail Ship Packet & Co mouillent dans la rade avant de traverser l’Atlantique. Le Titanic y fait escale en 1912 pour son voyage inaugural où il embarqua 274 passagers. En 1913, Cherbourg reçoit 500 paquebots et 70 000 passagers.

Durant la Première Guerre mondiale, le trafic est entièrement suspendu. Cherbourg devient le lieu d’arrivée du matériel et des troupes britanniques puis américaines.
Le transit transatlantique reprend au lendemain de la guerre avec les compagnies transatlantiques britanniques, américaines et hollandaises. Pour accueillir au mieux les escales, la Chambre de commerce fait construire un port en eau profonde, une nouvelle gare maritime, et une zone dédiée au chargement, déchargement et stockage des marchandises sur le terrain des Mielles. Cherbourg devient le premier port de migration en Europe. Mais la crise de 1929 met fin à l'apogée transatlantique.
Durant Seconde Guerre mondiale alors que les Allemands arrivent dans les faubourgs de Cherbourg, le 19 juin 1940, le conseil municipal déclare la ville ouverte.
Quatre années plus tard, Cherbourg, seul port en eau profonde de la région, est l’objectif premier des troupes américaines débarquées à Utah Beach. Après un mois de réparation par le génie américain et français, le port, complètement rasé par les Allemands et les bombardements, accueille les premiers liberty ships et devient jusqu’à la victoire de 1945, le plus grand port du monde, avec un trafic double de celui de New York 36.
Cherbourg est rendue à la France par les Américains le 14 octobre 1945. Elle est citée à l’ordre de l’armée le 2 juin 1948 et reçoit la Croix de guerre avec palme.
Cherbourg après-guerre confronté à une crise économique sévère, dû à la reconstruction du port militaire et de la ville. cette période ne dura pas longtemps, en fait, grâce à la croissance constante des arrivées internationales dans la ville portuaire de la Manche, Cherbourg a déclenché une industrie nucléaire qu'il dû laisser en 90 ans.

Cherbourg-Octeville est créée le 1er mars 2000 par la réunion de Cherbourg et Octeville suite au référendum local sur le « Grand Cherbourg ». La ville renoue avec son identité touristique et maritime, à travers la Cité de la Mer et l’ouverture au public du Redoutable, l’accueil d'escales de croisières et d’événements nautiques, l’opération de rénovation urbaine « Entre terre et mer » mettant l’accent sur l'attractivité commerciale et touristique de la ville et sur le quartier des bassins, ainsi que l’émergence d’une spécialisation économique dans la plaisance.

Attraits touristiques
Avec Caen, Cherbourg-Octeville est le principal centre culturel de la Basse-Normandie.
Cherbourg-Octeville dispose de plusieurs musées.

le Muséum d’histoire naturelle et d’ethnographie, plus vieux musée de Cherbourg (fondé en 1832), avec cabinet de curiosités, collection d’animaux naturalisés, de fossiles, de minéraux, d’objets exotiques (Égypte, Asie, Océanie, Amérique et Afrique), trésors archéologiques et bibliothèque des sciences. Elle est aussi le siège social de la Société nationale des sciences naturelles et mathématiques de Cherbourg.

Le Musée d’art Thomas-Henry, du nom du premier mécène, est inauguré en 1835, et constitue aujourd'hui la troisième collection de Normandie avec 300 peintures et sculptures du XVe au XXe siècle.

Le musée de la Guerre et de la Libération, premier du genre lors de son inauguration le 6 juin 1954, retrace la vie quotidienne des civils cherbourgeois sous l’Occupation et le déroulement de la Libération du Cotentin, en particulier la bataille de Cherbourg. Il est installé dans le fort du Roule.

La Bibliothèque municipale Jacques-Prévert, fondée en 1831 et ouverte en 1832, conserve la deuxième plus grande collection de la région, après celle de Caen.

Le Théâtre à l’italienne est l’un des derniers théâtres à l’italienne construits en France (1880). Inauguré en 1882. Avec trois galeries, il accueille jusqu'à 600 spectateurs, est le cinéma plus grande de Cherbourg

L’ancienne gare maritime est le plus grand monument français d’Art déco. elle a été réaménagée pour devenir en 2002 un complexe océanographique, la Cité de la Mer, au sein duquel se visite le Redoutable, et accueillir depuis décembre 2006, un terminal croisières.

Les quais et le port Chantereyne s'animent régulièrement de nombreuses manifestations temporaires : escales de paquebots prestigieux (Queens Elizabeth 2, Queens Mary 2…), armada, courses à la voile….

Monuments religieux
L’abbaye Notre-Dame du Vœu est fondée en 1145, sur la côte d’Équeurdreville. Rachetée par la mairie en 1961, l’abbaye est lentement restaurée depuis 1965. puis l’ensemble des bâtiments, vestiges et sols de l’abbaye, en septembre 2002. La dalle funéraire de Guillaume de Margerai, prêtre de Querqueville, mort dans les années 1280, mise au jour, a été classée monument historique en 1995.

La basilique de la Trinité, débutée au XIe siècle à la demande de Guillaume le Conquérant, reste la seule église paroissiale de la ville jusqu’au XIXe siècle. L’église seigneuriale dédiée à Notre-Dame au sein du château est détruite comme la forteresse, au XVIIe siècle.

Registrati via email