Ominide 1237 punti

Les années folles

Pendant les années 1920, les français se laissent transporter par une euphorie collective pour soigner le traumatisme provoqué par la Première Guerre Mondiale, pour se consoler. Ce sont les années du jazz, du charleston et de Josephine Beker, du cinéma (qui était devenu la forme de spectacle la plus populaire), de l’émancipation féminine. Paris organise les Jeux Olympiques de 1924 et l’Exposition internationale des Arts décoratifs de 1925. Les artistes et les poètes et écrivains surréalistes travaillent à Montparnasse. Mais tout cela cache des tensions sociales, politiques et économiques profondes.
Venu d’ Amerique, le jazz fait danser Paris. Partout on danse, on chante, on s’amuse. Inspirée des danses africaines et antillaises, l’origine du charleston remonte aux années 1900, à Harlem. Venus d’Amérique, les musiciens sont essentiellement noirs.

Après la Grande Guerre, beaucoup d’ artistes choisissent ce quartier populaire plus au centre de Paris qui va devenir le cœur de la vie intellectuelle, littéraire et artistique à Paris. Montparnasse accueille Picasso, Braque, Modigliani, Apollinaire, qui se rencontrent dans ses cafés. Ils peuvent compter sur l’aide économique des amateurs d’art et des critiques venus des Etats-Unis comme Hemingway et Joyce.
Les femmes essaient de conserver l’indépendance obtenue pendant la guerre. Elles avaient participé activement à l’effort de la guerre, dans les usines comme dans les campagnes. Elles revendiquent la possibilité de conduire une voiture, se couper les cheveux, fumer en public, étudier, faire du sport. Les femmes qui mieux représentent l’émancipation féminine son Coco Chanel et Tamara de Lempicka. Cette dernière propose ses modèles féminins dans un monde néo cubiste et caractéristique de l’ Art Déco.
Après l’Art nouveau, dans les premières années du XXe siècle les formes naturelles se simplifient et se synthétisent, annonçant les figures géométriques des années 1920.Il caractérise surtout l'architecture et le design, ainsi que toutes les formes d'arts plastiques. L'Art Déco tire son nom de l'Exposition internationale des Arts Décoratifs et industriels modernes qui avait eu lieu à Paris en 1925. Il s’est inspiré d'autres civilisations: Maya, Egyptienne, Grecque ...

Registrati via email